LE MOT DU PRESIDENT

PRESENTATION FIMAA

CLUBS AFFILIES

Nos partenaires

Pub

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash



LOI DE JEU
  • Les chaussures homologuées sont celles conçues pour la pratique du sport sur terrains stabilisés, avec une tige basse de textile ou de cuir et des semelles cuvettes en caoutchouc. Les souliers, les chaussures à crampons moulés ou vissés et les chaussures en caoutchouc avec boucles en fer sont proscrits pour la pratique du Maracana.
  • Si l’un des arbitres estime qu’un joueur porte sur lui des objets non homologués, qui peuvent être dangereux pour les autres joueurs, il doit l’inciter à les enlever. Si le joueur refuse de s’exécuter, il ne peut participer au match.
  • Un joueur qui n’a pas été autorisé à prendre part au jeu ou qui a été expulsé pour infraction doit se présenter au commissaire au match et ne peut entrer ou revenir sur le terrain de jeu que lorsque celui-ci aura constaté que le joueur ne contrevient plus à la ladite loi.
  • Le capitaine de l’équipe doit obligatoirement porter un brassard d’une largeur d’au moins huit (08) centimètres et dont la couleur est distincte de celle du maillot de l’équipe.

Sanctions
Tout joueur enfreignant cette loi devra être enjoint par les arbitres ou le commissaire au match, de quitter le terrain pour se mettre en règle.
Tout joueur qui n’a pas été autorisé à prendre part à la partie ou qui a été expulsé pour infraction à la présente loi et qui pénètre sur le terrain pour prendre part au jeu doit recevoir un carton jaune.
3.LES OFFICIELS DES EQUIPES
Trois (03) officiels (entraîneur, médecin, encadreur…) sont autorisés à prendre place sur le banc de touche ; ils doivent être en tenue uniforme différente de celle des joueurs.

Un seul officiel à la fois est autorisé à donner des instructions tactiques depuis la surface technique.
L’entraîneur et les autres officiels ne peuvent sortir de la surface technique. Des circonstances particulières, comme par exemple l’intervention, avec l’autorisation de l’arbitre, du médecin sur l’aire de jeu pour soigner un joueur blessé, font exception à cette règle.
L’entraîneur et les autres officiels présents dans la surface technique doivent adopter un comportement fair-play et responsable.


LOI 3 : LES ARBITRES, LE COMMISSAIRE AU MATCH ETLE SUPERVISEUR


Deux (02) arbitres titulaires, un arbitre (01) suppléant, un (01) commissaire au match et un (01) superviseur sont désignés pour officier chaque match.

1.        LES ARBITRES TITULAIRES

  • Deux (02) arbitres sont désignés pour diriger chaque match ; leurs autorités et exercices des pouvoirs qui leur sont conférés par les lois du jeu commencent dès qu’ils ont pénétré sur le terrain. Leurs droits de pénalisation s’étendent aux infractions commises pendant une suspension temporaire du jeu ou quand le ballon est hors du jeu. Leurs décisions à propos de questions de faits survenus dans le courant de la partie sont sans appel, pour autant que cela concerne le résultat du match.

.

+225 21250125..s +225 04 343 343.................... info@fmaa.pro..............